L'Oulivade

loulivade epicerieL’implantation de l'Oulivade date de février 1999. Elle doit sa singularité, à la fois à son dynamisme qui lui a fait franchir quelques étapes clés dans l'extension de ses activités, mais aussi au fait que le propriétaire, Mr Laurent Perrin, a été tout à la fois « acteur-entrepreneur » et également témoin privilégié de la croissance forte d'une zone si diverse par sa concentration de commerçants, d'artisans et d'autres chefs d'entreprises innovants.
Résidant lui-même dans la commune depuis son plus jeune âge, puisqu'il y a été scolarisé dans l'ancienne école du village, avant que le groupe scolaire de Valrousse ne soit construit, c'est après une formation de cuisinier et une première période d'emploi dans ce secteur, qu'il fait le choix d' une réinstallation professionnelle à Valaurie à la fin des années 90.
Son 1er local n'est alors qu'une simple grosse épicerie de 100 m2 et, mis à part très peu d'autres sociétés implantées sur place à côté de lui, il est à l'époque presque entièrement entouré de champs ouverts, parcourus de chemins non goudronnés, à l'inverse de ce qui est le cas aujourd'hui pour faciliter la desserte à l'intérieur de la zone.
Ce n'est, dans cette 1ère période, qu'un commerce familial, qu'il gère personnellement avec le soutien de sa mère Jacqueline et une diversification, en saison d'été sous la forme d'une saladerie, ce qui nécessite donc l'emploi d'une personne en complément, pour faciliter le service.
Le 1er mai 2016, verra le 7ème anniversaire de sa réinstallation dans le nouveau local de 240m2 qui est à présent devenu un véritable lieu multiservices avec vente de tabac dès 2000, diffusion de la presse en 2003, accès à la française des jeux en 2008 pour finir par le PMU en 2013; ce qui lui vaut la dénomination officielle de Tabac Presse Loto, puisque la délivrance du tabac représente maintenant plus de la moitié de son chiffre d'affaire. Cette croissance de son activité a nécessité l'emploi sur place à l'année de 2 temps partiels de 31H en plus de l'investissement propre de ce jeune patron, pour compléter l'accueil, mais aussi assurer la gestion de son affaire. (M. Perrin a cédé son affaire le 1er janvier 2016 à Valérie et Mathieu Bonet dit Bonetti, mère et fils).
On peut ainsi trouver à l'Oulivade, à disposition, tout un personnel chaleureux pour une clientèle de proximité, qui souvent s'adresse familièrement à lui, en nommant chacun par son prénom, y compris parfois en le tutoyant, en toute convivialité partagée.
Cette convivialité se vit particulièrement lors des pics d'activité de la journée: le matin tôt, entre 7h et 9h, au moment du petit «noir» de début de journée, surtout pour les salariés de la ZA, avant de reprendre le travail ou après la pause du déjeuner. Mais aussi pour les inactifs ou les «séniors» entre 9h et 11h, à l'heure de l'achat du journal avec discussion sur place, autour de la table, des dernières nouvelles locales ou nationales ou des meilleurs numéros à porter sur les grilles de PMU. On l'aura compris l'Oulivade est un lieu de rencontre privilégié entre anciens habitants de Valaurie et nouveaux résidents de la commune, tout autant qu'un point de passage obligé, parce que très visible et directement accessible depuis la départementale qui longe la ZA, pour tout automobiliste ainsi que tout employé de cette zone, en souhait de pause bienvenue ou de dépannage de denrées de première nécessité.
Pour finir une dernière anecdote très parlante du soutien apporté dans la commune aux exploitants qui font le choix d'une implantation sur place: lorsqu'il s'est agi pour Laurent Perrin de planifier son déménagement d'un local à l'autre de ses activités, c'est sur place et beaucoup plus rapidement que prévu, qu'il a trouvé l'aide requise, sous la forme d'une logistique de matériel prêté par une entreprise voisine, mais aussi par la contribution physique de nombreux bras musculeux apportés avec amitié par les habitants de Valaurie à l'enfant du pays, de retour dans son village d'enfance.
Gageons que les nouveaux propriétaires feront perdurer cette ambiance !

 

LC Sellerie Auto Moto

Découverte et visite d'une entreprise « dernière-née » dans la ZAC, la sellerie auto-moto JLC
Elle a été implantée très récemment (en août 2014), par son créateur JL Chanay. Celui-ci après une première période d'activité à Grignan,a fait le choix de se déplacer sur Valaurie ; choix justifié par la nécessité d'occuper de plus vastes locaux (240m2) afin de pouvoir y garer les véhicules entreposés pour leur rénovation.
De formation sellier-garnisseur, après une reconversion professionnelle choisie, cet artisan a su développer sa clientèle par la qualité de son savoir-faire et le bouche à oreille qu'elle a suscité, dans un « marché de niche » très spécifique où le contact et la reconnaissance comptent autant que la technicité.
Il espère d'ailleurs pouvoir encore parfaire cette dernière, notamment par une coopération fructueuse (par le biais de conseils apportés sur le travail de certains matériaux), avec son futur voisin sur la ZA qui n'est autre que le responsable de la société innovante Orféal, précédemment décrite.

Orfeal

ORFEAL s'est implantée dans la ZA il y a moins de 10 ans, sur l'initiative de son créateur, Mr Paillet. Accompagné de son épouse, ce dernier, après une décennie d'activité salariée en tant qu'orthésiste et prothésiste, fait le choix d'un grand saut à la fois géographique et professionnel, en prenant la décision de quitter l'Essonne pour s'installer dans le sud afin d'y développer sa propre société dans son domaine de formation.
Ce choix s'est avéré payant. En effet le démarrage de son entreprise a été rapide. Au point qu'elle nécessite aujourd'hui une extension sur place dans la ZA, pour passer d'un local initialement loué de 300m2 à un nouveau bâtiment en construction de 520 m2, investissement réalisé cette fois en toute propriété (déménagement en mars 2015). Cette réussite assez spectaculaire s'explique d'abord par la spécialisation de la société dans un domaine paramédical innovant peu connu du grand public. Il s'agit, avant d'appareiller sur place des patients amputés avec des prothèses à même de remplacer les membres déficients, de réaliser, dans l'atelier de fabrication, un accessoire sur mesure le plus adapté. Ceci de façon à faciliter le confort de la pose et donc d'assurer la mobilité la plus efficace qui soit, pour réduire le handicap. Cela nécessite un savoir faire très pointu, que ce jeune chef d'entreprise maitrise parfaitement et qu'il cherche à prolonger dans une direction de recherche personnelle afin de mettre au point dans l'avenir, une nouvelle gamme de produits plus performants encore.
Pour Stéphanie Paillet qui assure le secrétariat de gestion de la société, une autre explication de la croissance rapide de celle-ci peut être avancée: c'est le choix fait dans leur couple pour la localiser, d'un emplacement à mi-chemin des deux grandes métropoles régionales de Lyon et Marseille et le plus à proximité de grandes voies autoroutières et ferroviaires. Après avoir abandonné l'option de Montélimar, au départ prévu, c'est sur la ZA de Valaurie que l'implantation s'est finalement concrétisée, car elle offrait les mêmes avantages tout en garantissant, à l'usage, d'autres facilités très positives. En effet, se sont avérées, notamment, très favorables, non seulement la rapidité de localisation, d'accès et de parking sur place, mais aussi l'importance et la variété des capacités de restauration et de nuitées provisoires à proximité (hôtels et chambres d'hôtes). Cela ne pouvait que favoriser les contacts professionnels, supports de l'ouverture et donc du dynamisme de cette entreprise dans son domaine spécifique.
Finalement une « aventure » entrepreneuriale, qui comme pour Mr Perrin, avec son commerce de L'oulivade a été couronnée de succès. Succès professionnel, c'est certain, mais aussi réussite sur le plan de la vie personnelle et familiale, puisque Mme Paillet dit avoir trouvé à Valaurie un environnement humain particulièrement accueillant et auquel elle ne s'attendait pas forcément. Ce qui l'a conduite à vouloir s'y investir de façon plus engagée, que ce soit sur le plan scolaire auprès des parents d'élèves ou auprès de tous les habitants avec des responsabilités plus récentes dans le cadre du conseil municipal.

© Mairie de Valaurie - 1 Place Alain Blanc - 26230 Valaurie